Elsa Pomares
Ostéopathe à Aix-en-Provence
 
285 rue docteur Albert Aynaud, 13100 Aix-en-Provence
 
Indisponible aujourd'hui
 

Ostéopathie et allaitement


L'allaitement en France

D’après les derniers chiffres après une progression depuis 1995, le taux d’allaitement en France semble stagner depuis les années 2010, voire régresse. Ce taux, autour de 70% à la naissance, chute rapidement dès la sortie de maternité.

L’allaitement, bien que naturel, peut présenter un défi de taille pour la nouvelle maman et les différentes difficultés rencontrées peuvent vite la décourager.

Les recommandations

L’OMS et le Programme national nutrition - santé (PNNS) recommandent d’allaiter exclusivement le bébé pendant les 6 premiers mois et de maintenir l’allaitement pendant 2 ans ou plus avec une alimentation complémentaire appropriée. Mais même de plus courte durée, l’allaitement reste toujours recommandé.

Malheureusement peu de dyade mère-enfant atteignent ces recommandations.

Quels sont les bienfaits pour l’enfant ?

Créer le lien d’attachement :  contact peau a peau.

Meilleure alimentation : le lait comble tous les besoins de l’enfant et évolue en fonction de ses besoins dans le temps.

Protège sa santé : protège des infections grâce aux anticorps, aide à la digestion, protège des allergies et a un rôle de prévention contre l’obésité.

Quels sont les bienfaits pour la mère ?

L’allaitement accélère les contractions de l’utérus, lui permettant de reprendre sa place plus rapidement après l’accouchement.

Il diminue les risques de certains cancers, comme celui de l’ovaire et du sein.

Il diminuerait le risque d’ostéoporose.

Quelles sont les clés pour un allaitement réussi ?

  • Le peau à peau
  • La bonne position
  • Se faire confiance et avoir confiance en son bébé
  • Allaiter à la demande
  • Être bien entouré (rôle du coparent)
  • Avoir des professionnels compétents autour de soi (IBCLC)

Quels sont les signes d’un allaitement efficace ?

  • Succions nutritives : déglutition ample régulière et efficace, au moins 6 à 8 tétés par 24h.
  • Urines : 5 à 6 couches bien remplis par jour
  • Selles : Le premier mois plus de 3 par 24 h, molles, granuleuses et jaunes
  • Comportement : Éveil spontané : le bébé se réveille et tète de 8 à 12 fois par 24 h

Quels sont les signes qui montrent que l’allaitement est difficile ?

Du côté de maman :

  • Mise au sein inconfortable, douloureuse
  • Sentiment d’échec ou de vulnérabilité
  • Problème de production de lait
  • Douleurs ou blessures aux seins et /ou aux mamelons

Du côté du bébé :

  • Difficultés à trouver une bonne position
  • Difficulté à ouvrir la bouche et à prendre l’aréole
  • Absence de déglutition ou fréquence faible
  • Rythme de succion rapide
  • Déglutition difficile et/ou douloureuse
  • Forte agitation
  • Prise de poids faible ou quasi inexistante
  • Moins de 5 à 6 couches mouillées par jour
  • Bébé qui se fatigue rapidement
  • Bébé qui pleure tout le temps ou dort presque tout le temps

Pourquoi consulter mon ostéopathe en cas de problème d’allaitement ?

L’ostéopathe va identifier et corriger les zones en restriction de mobilité chez bébé, dues possiblement aux contraintes mécaniques de la grossesse et/ou de l’accouchement et veillera à restaurer une mobilité globale et symétrique. Ceci permettra également de faciliter et favoriser une succion-déglutition-respiration efficace et fonctionnelle afin de rétablir un schéma postural harmonieux et par conséquent veiller à prévenir les éventuels troubles posturaux, orthodontiques, orthophoniques qui peuvent en découler.

Un allaitement réussi coïncide avec l’absence de douleur pour la maman et une prise de poids harmonieuse et stable pour le bébé. A noter que l’ostéopathie peut aussi intervenir dans le cadre d’une prise en charge pluridisciplinaire lors d’un frein restrictif buccal, en assurant un suivi ostéopathique pré et post chirurgical.

Que fait l'ostéopathe pour les problèmes d'allaitement ?

Les contraintes de la vie intra utérine et de l’accouchement peuvent créer des tension dans le crâne et dans les cervicales hautes mais également sur les épaules, le bassin...

Ainsi votre ostéopathe pourra si besoin :

  • Veiller au bon positionnement des os du crâne, de la face et des sutures crâniennes,
  • Evaluer la capacité du nourrisson à ouvrir la bouche,
  • Evaluer la présence ou non d’un torticolis, d’une asymétrie posturale, d’une plagiocéphalie positionnelle,
  • Evaluer la présence ou non d’une restriction de mobilité au niveau du rachis cervical, des épaules, du bassin,
  • Vous accompagner et vous guider dans la position de la mise au sein,
  • Evaluer la présence ou non d’un frein de langue restrictif,
  • Observer et corriger si besoin l’attitude posturale du bébé (position d’hyperextension ou déflexion, attitude en virgule ou inclinaison du rachis)

Une séance d'ostéopathie pour la maman peut aussi être bénéfique

Votre ostéopathe pourra s’assurer que toutes les structures anatomiques en lien avec l’allaitement et au confort pendant celui-ci sont bien souples, optimisant ainsi la production et l’éjection du lait.

  • Libérer les épaules et la colonne vertébrale,
  • Travailler les structures nerveuses et vasculaires reliées à l’allaitement,
  • Harmoniser le crâne avec des techniques visant le système nerveux

En conclusion, malgré les premières semaines d’allaitement parfois difficiles, des solutions existent alors n'hésitez pas à en parler à votre ostéopathe.

Vous souhaitez en savoir plus ou avez besoin d'un accompagnement ?


Derniers articles

Ostéopathie et allaitement

Le nourrisson et l'enfant

Conseil d'un Ostéopathe : Comment mieux vivre le télétravail ?

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.